Pimpez votre smartphone de manière éco-responsable avec caseable


(English version here)

Hello les filles !

J’espère que vous profitez bien de ces jolies journées d’automne
Nouvel article aujourd’hui pour vous parler d’un sujet qui concerne la grande majorité d’entre nous : les coques et étuis de nos smartphones !
Et avant d’aller plus loin sur le sujet, je me demandais si de votre côté vous aviez déjà réfléchi à la nature et à la provenance de ces derniers ?

Je vous pose cette question car je dois avouer que pour ma part, même si je suis très attentive à l’éthique et à l’impact écologique de mes vêtements et de mes cosmétiques, je suis un peu (beaucoup ?) moins irréprochable en ce qui concerne les accessoires que j’utilise pour mon téléphone, ma tablette ou mon ordi.
C’est même typiquement le genre d’achat que je faisais avant de façon assez machinale, sans m’inquiéter du pays de fabrication ou de la composition du produit !
J’ai commencé à me rendre compte de cette lacune dans mon éthique de consommation il y a quelques mois, notamment en découvrant plusieurs nouvelles petites marques de coques de téléphone écologiques sur les réseaux sociaux.

Et c’est vraiment lorsque je suis tombée sur caseable, marque d’accessoires high-tech aux engagements éco-responsables bien marqués, que je me suis décidée à sauter le pas il y a quelques semaines !

Créée à Brooklyn il y a 8 ans, la marque fait fabriquer ses produits à la main et de manière éthique dans ses ateliers à Berlin.
Les coques de téléphones sont conçues à partir du plastique PET de bouteilles recyclées, et l’ensemble de la production est faite à partir d’énergie hydroélectrique produite par l’entreprise caseable.

Pour ma part, en plus de ces engagements éco-responsables j’ai adoré le (très !) vaste choix de design qu’offre caseable : plus de 2000 illustrations/graphismes d’artistes et la possibilité de créer son propre design.
Le processus de création est très simple : on choisit sur l’e-shop de Caseable le modèle de notre smartphone, le design que l’on souhaite (parmi leur catalogue, ou notre propre création/photo), et la coque est ainsi conçue à la commande ! Un bon moyen d’avoir un produit méga personnalisé, le tout sans surproduction.
De mon côté, j’avais au début pensé créer mon propre design avec une photo de mes vacances à Venise, et puis au final je suis tombée sur cette coque « Wanderlust »  dans le catalogue Caseable que j’ai trouvée vraiment magnifique !
Par ailleurs en la recevant j’ai été vraiment bluffée de la qualité de l’impression et de la coque de manière générale ; j’ai notamment trouvé que la matière utilisée, bien que très rigide (pour bien protéger le téléphone), a une texture et un fini vraiment très agréable.

Voici ma petite sélection de designs caseable (pour lesquels je pense re-craquer très bientôt, surtout la première qui est vraiment canon):
Rise of the witches (#salem !)
Let’s run away
Green Marble
Ocean Meets Sky
Tropic Fun

Mon modèle : coque pour iPhone 8 plus « Wanderlust-Rainier Creek » de l’artiste Leah Flores, 24,90 euros, Caseable (partenariat rémunéré)

Et vous, connaissiez-vous la marque caseable ?

De la lingerie éthique & écologique avec Olly

(English version here)

Hello girls ♡

Nouvel article aujourd’hui pour vous parler d’un sujet que je n’ai encore jamais abordé ici sur le blog : les sous-vêtements !
En effet lorsque j’ai décidé de me mettre à la mode éco-responsable il y a quelques années, l’une de mes principales motivations était de porter des vêtements non-nocifs, et cela aussi bien pour l’environnement que (et surtout !) pour la personne qui les porte.
C’est pourquoi j’ai été vraiment très emballée lorsque j’ai eu l’occasion de découvrir la marque Olly, qui propose de la lingerie à la fois féminine, éthique et écologique.

L’histoire de la marque Olly

C’est à Berlin que l’idée de créer une alternative saine et éco-responsable aux marques de sous-vêtements classiques a germé dans l’esprit de Clémence et Mathilde, les deux créatrices d’Olly.
En effet, profitant de leur voyage dans la capitale allemande (où l’écologie est omniprésente) pour essayer de trouver de nouvelles enseignes de mode durable, les deux amies ont alors rapidement fait le constat qu’il était très difficile de trouver de la lingerie à la fois belle ET éco-responsable.
C’est ainsi qu’Olly a vu le jour, avec le souci de proposer aux femmes des sous-vêtements sains, féminins et confortables.

Olly, de la lingerie bonne pour la santé

Mais au juste, en quoi les vêtements et sous-vêtements que l’on porte peuvent-ils porter atteinte à notre santé ?
On ne s’en rend pas toujours compte, mais la grande majorité des habits que l’on porte regorgent de substances agressives et toxiques. Teintures chimiques, solvants, détergents et j’en passe sont autant de composés catastrophiques pour l’environnement et pour notre organisme.
Ces derniers étant contenus dans les vêtements, ils sont en effet constamment en contact avec notre peau ; et au-delà des eczémas, démangeaisons et autres soucis dermatologiques qu’ils peuvent occasionner, ils peuvent également traverser notre peau et ainsi rejoindre notre système sanguin pour nous contaminer de l’intérieur (à ce sujet, je vous conseille de lire cet article, très instructif sur la toxicité des vêtements… ça fait même peur !).

C’est pour cela que Olly a fait le choix de n’utiliser que des produits sains pour la fabrication de sa lingerie :
– coton biologique certifié GOTS (dont la charte interdit les perturbateurs endocriniens et autres substances toxiques comme les métaux lourds, les pesticides ou le chlore)
– teintures labellisées Oeko-Tex 100 (dont la carte interdit les perturbateurs endocriniens tels que les phtalates et autres substances toxiques comme les formaldéhydes)
– dentelles issues de l’Union Européenne (les NPE (ethoxylates de nonylphénol) et les NP (nonylphénols) y sont interdits depuis 2005)

Olly, une marque éthique et pleine de style

Ce que j’adore chez Olly, c’est que la marque n’arrête pas ses engagements à la seule composition de ses sous-vêtements.
La fabrication de la dentelle et du tulle est ainsi française ou européenne, et toutes les culottes sont fabriquées en Hongrie.
Quant au packaging, ce dernier est également minimaliste, recyclé et recyclable, et la livraison est neutre en carbone !

De mon côté vous l’aurez compris, j’ai vraiment eu un gros coup de cœur pour cette marque de lingerie durable.
Et si j’avais peur au début de me montrer en petite culotte, les deux modèles (Laïta vert et Casamance) que je porte sur les photos sont si confortables à porter que j’ai eu vite fait d’oublier que je posais en sous-vêtements !

Et le bon plan : avec le code ALIASLOUISE vous pouvez bénéficier de -10% sur votre commande ♡

Les produits : culotte Laïta vert 31€  & culotte Casamance 31€, Olly (partenariat rémunéré)

Et vous, connaissiez-vous la marque de lingerie durable Olly ?

Une mode vintage, upcyclée & stylée avec Kiliwatch Collect.Or

Hola chicas ♡

Comme je vous en parlais il y a quelques semaines (dans cet article), entre la mode vintage et moi c’est une histoire assez passionnelle.
D’une relation amour fou lors de mon adolescence au je t’aime moi non plus il y encore quelques années, la passion pour le vintage m’est finalement revenue assez rapidement lorsque je cherchais des alternatives pas trop chères à la mode éco-responsable, parfois un peu onéreuse.
Car comme je vous le disais dans mon dernier article sur le sujet (5 bonnes raisons d’acheter vintage), la mode vintage est une des façons de s’habiller les plus durables : pas de dépense énergétique (eau, électricité…) ni d’émission de déchets pour la fabrication, car ici le vêtement est recyclé.
Acheter vintage est ainsi devenu pour moi un vrai réflexe, c’est pourquoi je suis toujours en quête de nouvelles enseignes !
C’est ainsi que j’ai découvert la nouvelle marque de fringues vintage et upcyclées Kiliwatch Collect.Or il y a quelques semaines ; si vous me suivez sur Instagram, ce nom vous dira sûrement quelque chose car je porte sans arrêt les jolies trouvailles que j’ai faites dans leur boutique parisienne !
Pour la petite histoire, j’ai d’abord connu Kiliwatch Collect.Or à l’occasion de l’événement #GoForGood des Galeries Lafayette, un mouvement national créé afin de promouvoir la mode durable.
J’ai ensuite eu la chance d’aller découvrir leur belle boutique à Paris, joli écrin à la décoration épurée et lumineuse, renfermant une superbe sélection de fripes et vêtements upcyclés.


(photo Kiliwatch Collect.Or)

Tons or et blanc, plantes et beaux meubles en rotin un peu partout, vêtements bien rangés, bref tout y est pensé pour que l’on s’y sente bien. Personnellement c’est la plus jolie boutique vintage dans laquelle j’ai eu l’occasion de rentrer (loin des magasins de fripes ou les portants et les étagères croulent sous des tonnes de vêtements, et où l’on n’y distingue plus rien) !

J’ai par ailleurs vraiment adoré le concept de proposer des pièces upcyclées en plus des fripes ; en effet l’upcycling est un peu la signature, le petit truc en plus de Kiliwatch Collect.Or.
Les vêtements vintage ou de seconde-main sont en fait récupérés, recyclés puis repensés pour produire en série limitée des pièces uniques et cousues mains.
J’aime vraiment ce concept de « rien ne se perd, tout se transforme« , qui s’inscrit vraiment dans une mode plus durable !

De mon côté, j’ai choisi pour cet article de vous présenter six pièces Kiliwatch Collect.Or qui sont de vrais indispensables pour une parfaite garde-robe automnale : une blouse brodée blanche, une mini-jupe en velours, un gros pull blanc, un pantalon gris imprimé pied-de-poule, une casquette Gavroche (gros coup de coeur !) et une robe blanche à pois vaporeuse.

J’espère que ces petits looks vous plairont ♡

Vous pouvez retrouver les créations Kiliwatch Collect.Or dans leurs deux boutiques parisiennes, la première à Saint-André des Arts (46 rue Saint-André des Arts, Paris 6ème) et la seconde à Château d’Eau (18 rue du Château d’Eau, Paris 10ème).
De plus Kiliwatch Collect.Or a aussi son pop-up dédié, en ce moment au 2ème étage du Citadium (rue Caumartin à Paris).
Pensez-y si vous vous rendez dans la capitale, leurs boutiques et leurs trouvailles valent vraiment le détour !

Quelle est votre tenue préférée ? Êtes-vous aussi adeptes de la mode vintage ?

Une mode éco-responsable et made in France avec Aatise + comment j’ai co-créé la robe de mes rêves

(English version here)

Hello mes jolies ♡

Si vous lisez ces lignes, vous avez peut-être déjà suivi les étapes de ma jolie aventure avec la marque Aatise sur Instagram !
Si ce n’est pas le cas, préparez-vous à (re ?)tomber amoureuse de cette marque française à la fois stylée et hyper engagée.
Je vous avais déjà présenté Aatise il y a quelques mois, d’abord sur Instagram avec une de leurs emblématiques robes portefeuilles, puis ici sur le blog à l’occasion de la sortie de leur ligne de t-shirts écologiques en lin.
Il faut dire qu’entre Aatise et moi, ça a été le coup de cœur immédiat ; j’ai tout de suite adoré leurs vêtements aux coupes féminines et hyper-flatteuses, et leur engagement éco-responsable très marqué a vite fini de me convaincre !

C’est pourquoi lorsque Aatise m’a proposé que l’on re-travaille ensemble afin de créer ma robe idéale, je n’ai pas hésité une seule seconde !
En même temps je crois que créer son propre modèle de robe en collaboration avec une marque est un peu LE rêve de toutes les blogueuses mode, vous n’êtes pas d’accord ?

Mais avant de vous faire découvrir les étapes de cette robe « Louise » (oui car en plus elle porte mon nom !!), voici un petit reminder de l’histoire et des valeurs de la marque Aatise ♡
Créée par deux « Eco Fashion Activists » – l’une ingénieure textile de formation avec 30 ans d’expérience dans le monde de la mode (Heide) et l’autre aussi fan de mode que de digital (Julia) – Aatise veut montrer que l’on peut créer des vêtements à la fois beaux, éthiques et durables.
Aux antipodes de la fast-fashion, Aatise ne propose que des modèles en édition limitée, fabriqués sur précommande (afin d’éviter la sur-production) et dans des matières les plus écologiques possibles.
La marque a par exemple dit non au coton bio qui consomme énormément d’eau, au profit du coton recyclé beaucoup plus écologique.
Par ailleurs l’engagement d‘Aatise ne se limite pas qu’à la production de ses vêtements et continue jusqu’aux bureaux de la marque : ces derniers sont en effet situés dans l’écosystème responsable et durable DARWIN, un espace de coworking écologique de 6000m2 à Bordeaux (alimentation électrique 100% verte, 650kg de papier/carton recyclés par mois, 56% des déchets produits sur site recyclés ou encore 1220 bouteilles d’eaux économisées par mois grâce à l’eau pluviale dans les toilettes !).

Pour en revenir maintenant à la création de ma robe « Louise », j’ai trouvé que c’était une merveilleuse aventure à la fois avec Aatise mais aussi avec ma communauté Instagram (autrement dit, une grande partie de vous qui me lisez !) ;
En effet, les deux créatrices de la marque Heide & Julia et moi avons pensé que l’expérience serait encore plus enrichissante en donnant à mes followers l’opportunité de m’aider à créer cette robe parfaite !
Après moult sondages sur les réseaux (manche bishop où manche gigot ? longueur droite genoux ou midi évasée ?) on a finalement réussi à trouver le design parfait, et c’est ainsi que la robe « Louise » a vu le jour en fin de semaine dernière.
Coupe portefeuille ultra-seyante, manches bishop, longueur midi légèrement évasée et imprimé bordeaux parfait pour l’automne, Louise est à mon sens vraiment la robe parfaite !
Le tissu est à la fois fluide sans être trop léger (on sent que la matière est hyper quali’), la coupe va a absolument toutes les morphologies (y compris les petites ! Pour info je fais 1m66) et elle peut se porter de plein de manières/styles différents.
Pour ma part j’aime la mettre aussi bien de façon décontractée avec une paire de baskets qu’avec des cuissardes à talons, et l’effet est systématiquement wahou !
C’est bien simple, tout le monde me demande où j’ai trouvé cette merveille à chaque fois que je la porte !

∴∴∴

♡ SHOP THE LOUISE DRESS ♡

Robe « Louise » : en viscose, fabriquée de manière éco-responsable en FranceAatise (partenariat rémunéré)

∴∴∴

Robe « Louise » : en viscose, fabriquée de manière éco-responsable en FranceAatise

Les bijoux #madeinBelgium Tiroir de Lou


(English version here)

Hello there ♡

Nouvel article aujourd’hui pour vous parler d’un de mes derniers coups de cœur mode éco-responsable : la marque de bijoux #madeinbelgium Tiroir de Lou !
Cela faisait un moment que je la suivais sur les réseaux (j’adore son Instagram), et lorsque j’ai eu l’occasion d’en savoir un peu plus sur le joli travail de Lou je me suis dit que c’était vraiment une marque à vous faire découvrir.
En effet si vous me suivez depuis un moment vous savez déjà sûrement à quel point je suis une bijoux addict (#lafillequiinventedesmots), et vous savez aussi que suis d’autant plus contente lorsque je trouve une marque à la fois éco-responsable ET pleine de style.

Ce fut exactement le cas avec Tiroir de Lou dont j’ai tout de suite adoré l’univers poétique, et qui en plus d’être artisanale est également une marque soucieuse de son impact écologique (et ça j’adore !).

Il faut savoir qu’entre la créatrice Lou et les bijoux, c’est une histoire de (très) longue date.
Passionnée depuis toujours, elle prend en 2013 le pari de se lancer dans l’aventure Tiroir de Lou après une longue carrière de journaliste.
Car à côté des bijoux, l’autre obsession de Lou ce sont les mots : elle aime les faire et les défaire au gré de ses envies et de ses humeurs, un peu comme un collier que l’on assemble jusqu’à trouver la combinaison et le tombé parfaits.
On les retrouve ainsi un peu partout dans ses créations, qu’ils s’approprient et transforment en amulettes.
Et c’est cette idée de mot magique, de gri-gri à garder près du cœur qui a inspiré Lou pour sa ligne de colliers Chuuut/Les Mots Secrets. 

Pour ma part, j’ai tout de suite adoré cette idée de petit talisman que l’on garde autour du cou et qui nous suit partout, et c’est en lisant la description du collier Chuuut (écrite par la créatrice) que j’ai vraiment craqué :

« Vous le savez, j’aime les mots. Leurs nuances. Leur bizarrerie. Leurs métaphores. Leur double sens. Leur lumière. Leur poésie. Leur profondeur. Leur finesse. Je les aime tellement que j’ai eu envie de les intégrer à ma tribu d’Amulettes. J’aime aussi donner du sens à mes bijoux. J’aime quand ils parlent. Quand ils racontent la vie. L’amour. Le bonheur. J’aime quand ils donnent de la force. Quand ils ancrent un souvenir ou une valeur. Bref, j’aime quand la magie opère à travers ce tout petit objet qui brille.
J’ai donc imaginé un concept de bijoux qui parlent de vous, de la vie, de philosophie, etc. Des petits colliers mystérieux qui vous racontent, sur la pointe des mots.  Au premier regard, on y voit une grappe de petites médailles. Puis, on devine quelques lettres en suspension. Un prénom. Une valeur. Ou juste un joli mot. Un mot secret. Porteur de sens. A porter près du cœur. »

NAMASTÉ नमस्ते

Pour mon petit collier « Chuuut/Les Mots Secrets » j’ai pour ma part choisi d’y graver les lettres du mot Namasté.
En effet ce mot de sanskrit (langue ancienne indo-européenne) signifie littéralement « je m’incline devant toi ».
On le dit le plus souvent à la fin d’un cours de yoga, en joignant les paumes près du cœur et en s’inclinant devant son interlocuteur.
Namasté symbolise en fait la croyance qu’il existe une lumière divine en chacun de nous, située dans le chakra du cœur. Ce geste est un signe de reconnaissance d’une âme envers une autre âme.
J’adore avoir ce mot au creux du cou, il me rappelle chaque jour de garder l’esprit ouvert et bienveillant devant chaque personne que je rencontre !

Un packaging 100% responsable

À l’heure où l’écologie est devenue une priorité mondiale, Tiroir de Lou a relevé le pari du #noplastic pour l’emballage de ses bijoux.
Avec son design créé par la marque et ses fibres naturelles (feutre) écologiques, la jolie petite pochette qui accompagne chaque bijou Tiroir de Lou est un accessoire à part entière !
De plus chaque étape de sa fabrication s’inscrit dans une démarche éco-responsable et tous les matériaux proviennent de la région de Bruxelles et alentours : le feutre (fibres naturelles) est produit par une petite entreprise familiale basée à Schaerbeek, les petits boutons en métal viennent d’une boutique de cuir installée en Belgique et le fil provient du magasin « Les Tissus du chien vert ».
Par ailleurs les petits cartons qui accompagnent les bijoux sont en papier recyclé et viennent de chez un imprimeur installé à Woluwe.

Vous l’aurez compris, je ne quitte plus mon collier Tiroir de Lou qui est devenu un vrai petit talisman !
De plus j’adore le fait d’avoir une si jolie création 100% belge (habitant Lille ce sont mes voisins directs !) ♡

Collier « Chuuut/Les Mots Secrets » en plaqué or – sur mesure (possibilité également de choisir parmi les mots proposés sur l’e-shop) – Tiroir de Lou (partenariat rémunéré)

Et vous, connaissiez-vous la marque Tiroir de Lou ?

Ma robe éco-responsable Christy Dawn + mes marques made in US favorites


(English version here)

Hello hello ♡

J’espère que vous avez passé de bonnes vacances, ou que vous en profitez bien pour celles d’entre vous qui y sont toujours !
De mon côté au moment où je vous écris je suis encore dans mes derniers jours de congés, et après trois semaines de dépaysement total je sens que le retour au boulot en fin de semaine va être un peu ardu ^^
Pour celles qui me suivent sur Instagram, je sais que vous étiez beaucoup à avoir flashé sur la robe que je vous présente aujourd’hui : ma robe longue éco-responsable de la marque américaine Christy Dawn.
Je vous avais déjà présenté cette marque l’année passée, et depuis je suis toujours aussi (voire plus !) fan !
J’avais alors craqué pour une petite robe à œillets qui ne m’avait pas quittée de tout l’été, et après avoir louché sur leurs créations pendant des mois je me suis finalement décidée à repasser commande il y a quelques semaines.
C’est vrai que le prix de base est assez élevé et que les frais de ports + taxes ne sont pas donnés non plus, j’attendais donc d’avoir un vrai coup de cœur avant de me lancer !
Parmi les deux robes que j’ai reçues, celle que je vous présente (modèle Dawn) aujourd’hui est un vrai petit bijou : coupe longue, satin de soie couleur crème et tombé parfait, bref je pense que ce doit être une des plus jolies pièces de mon dressing !
De plus je la trouve vraiment super facile à accorder, aussi bien en été avec des baskets blanches, des sandales ou des talons selon l’effet recherché et en hiver avec un gros gilet loose et des boots.
Pour cette nouvelle tenue, j’ai choisi de vous la montrer comme j’ai l’habitude de la porter au quotidien, c’est à dire dans un style assez bohème avec de simples sandales plates et un petit sac balinais en bois.

Si Christy Dawn a été l’un de mes plus gros coups de cœur en matière de mode éthique, j’ai également découvert ces derniers mois plusieurs autres marques américaines faisant fabriquer de manière éthique aux USA tout aussi stylées.
Voici donc un petit récapitulatif de mes marques US favorites (avec un petit focus sur Christy Dawn pour commencer) :

Christy Dawn

Créée par Christy Dawn, la marque éponyme s’inspire de pièces vintage avec une grosse influence 70s. Toutes les pièces sont fabriquées en quantité très limitée, de manière éthique par des artisans à Los Angeles et à partir de stocks de tissus inutilisés. Mes modèles préférés sont leur indémodable robe longue Dawn (qui est celle que je porte ici sur les photos) et la robe Paloma, inspirée par les tenues amérindiennes. La marque met en ligne environ 2-3 nouvelles pièces par semaine, mais celles-ci sont rapidement sold-out donc je vous conseille de suivre les actualités Christy Dawn sur leur compte Instagram !
wwww.christydawn.com

Staud
Fondée en 2015 par Sarah Staudinger & George Augusto à Los Angeles, Staud propose une ligne de fringues aux coupes à la fois pointues mais très facile à porter. Tous les vêtements de la marque sont fabriquées par des artisans, à Los Angeles même. Mes pièces favorites : le top Jackie et la robe Taï (je suis super fan de leur couleur vert émeraude !).
www.staud.clothing

Reformation
Je ne sais pas s’il est vraiment utile que je vous présente Reformation, tant je vous parle de cette marque sur le blog depuis que je suis passée à la mode éthique ^^ !  Depuis sa création, cette dernière est toujours autant investie dans une mode la plus verte possible : réduction des dépenses en eau et énergie, avec pour chaque vêtement un compte rendu de son impact écologique. Ainsi les matières utilisées sont choisies pour être les plus ecofriendly possibles (avec des tissus issus de surplus ou en matières recyclées et/ou naturelles), les lieux de fabrication marchent aux énergies renouvelables (vent et soleil), et la marque recycle 75% de ses déchets. De plus la fabrication se fait à Los Angeles de manière éthique ! Vous pouvez lire tous les engagements éco-responsables de la marque sur leur page dédiée (en english) : www.thereformation.com/pages/sustainable-practices 
Et pour shopper : www.thereformation.com

Maison Candide
Maison Candide est une jeune marque new-yorkaise, inspirée tout droit du personnage de Voltaire pour sa ligne de vêtements. Jeunesse, candeur, optimisme et fantaisie sont ainsi les principales caractéristiques de l’univers de la marque, avec des coupes et des imprimés plein de fraîcheur et super seyants. Les matières utilisées sont naturelles, principalement lin et coton, et toutes les pièces sont fabriquées de manière éthique à New-York. Mes favorites :  la robe Sophia et son design minimaliste et la robe Brigitte avec son imprimé vichy.
www.maisoncandide.com

Caroline Constas
Autre marque new-yorkaise, Caroline Constas propose elle des fringues très mode aux imprimés et coupes ultra-stylés. Au-delà de sa fabrication éthique aux USA, la marque propose également une ligne « green » dont 15% des ventes sont reversés à des organisations contre le Réchauffement Climatique. Les pièces de cette marque étant assez chères, je vous conseille de jeter un oeil sur yoox et theoutnet pour trouver du Caroline Constas en promo ♡
www.carolineconstas.com

PS : surtout lors de vos achats sur ce genre de site US, n’oubliez pas de prendre en compte les frais de douane/taxes qui ne sont pas toujours pris en compte dans les frais de port !

∴∴∴

♡ SHOP THE LOOK ♡

Robe « Dawn »: en satin de soie issu de surplus, fabrication éthique à Los Angeles, Christy Dawn (soldée en ce moment !)
Sandales plates « Felicity » : vegan et fabriquées de manière éthique au Portugal, Bourgeois Boheme (soldée en ce moment !)
Sac « Ulundanu » : en bambou, fabriqué à Bali
Bague  » Observatorium perle «  : en argent 925 plaqué or et perle de culture, fabriquée à la main en Inde, Gamme Blanche (-20% avec le code ALIASLOUISE20)

ARTICLES SIMILAIRES // SIMILAR ITEMS

∴∴∴

Et vous, quelles sont vos marques américaines préférées ?

J’ai testé : les repas minceur Kitchendiet (version végé !)


(English version here)

Hello hello !

Petit article aujourd’hui pour vous parler d’un sujet que je n’ai pas pour habitude d’aborder ici (mais qui me préoccupe pourtant chaque jour) : ma ligne !
En effet parmi les questions qui reviennent régulièrement, celles sur mon poids et mes routines alimentaire et sportive sont vraiment récurrentes.
Et s’il est prévu que je vous expose cette dernière très prochainement (dites-moi d’ailleurs en commentaire si vous préférez un post Instagram ou un article blog), je vais aujourd’hui vous parler d’un programme qui a été un vrai petit coup de pouce pour ma « silhouette d’été » : les repas minceur Kitchendiet.
Car c’est vrai que même si je suis (on peut le dire) très mince, j’ai – comme je pense la majorité des femmes – plusieurs petites zones de mon corps qui refusent de fondre, et ce en dépit du sport.
Du coup lorsque j’ai eu l’occasion de tester le programme Kitchendiet pendant une semaine, j’étais vraiment curieuse de voir le résultat !

Kitchendiet, qu’est-ce que c’est ?

Kitchendiet est donc un programme minceur complet, qui consiste à recevoir tous vos repas déjà préparés à domicile après avoir évalué vos besoins/objectifs ligne avec une diététicienne diplômée.
On a le choix entre 1, 3 ou 6 mois de programme, et chaque semaine on reçoit chez soi petit-déjeuner, déjeuner, collation et dîner, le tout pour 6 jours sur 7. Le 7ème jour est en effet considéré comme une journée libre, ce qui permet aussi bien d’apprendre à gérer soi-même ses repas (et prendre l’habitude de se constituer seul une alimentation équilibrée) que d’avoir une vie sociale !
Les repas que l’on reçoit sont donc diets (notamment au niveau des apports caloriques et des portions), sans toutefois perdre de vue le côté « gourmand » de l’alimentation : ces derniers ont en effet été élaborés par le chef Mauro Colagreco (2* Michelin tout de même !) afin de faire rimer ligne et plaisir.
À la clef, une perte de poids selon Kitchendiet d’en moyenne 3 à 4 kilos par mois pour les femmes et 4 à 6 kilos pour les hommes. Il faut dire que vu comme ça, ça donne envie !

Le programme Kitchendiet comprend également un accompagnement diététique, avec des consultations téléphoniques avec une diététicienne diplômée une fois tous les 14 jours, des réunions de groupe (chat en ligne animé par une diététicienne) une fois par semaine et un guide de 84 pages “réussir mon programme minceur tome 1” livré à la commande.

Question tarifs, ces derniers oscillent entre 12 et 18€ par jour (pour les 4 repas, livraison et consultations diététiques comprises) avec un tarif dégressif selon la durée de programme choisi :
1 mois : 140 € par semaine
2 mois : 129 € par semaine
3 mois : 117 € par semaine
4 mois et +: 89 € par semaine

(Et la bonne nouvelle c’est que vous trouverez un petit code promo en fin d’article ♡)

Mon avis / ce que ça donne en vrai !

Les points positifs

Les plats : moi qui étais un peu sceptique devant toutes les pubs pour les programmes minceur avec livraison de repas que l’on peut voir passer en ce moment, j’ai au final changé mon fusil d’épaule en testant ceux de chez Kitchendiet. En effet on sent que les menus sont recherchés et que les ingrédients sont frais, loin des plats industriels.
D’ailleurs après petite évaluation de l’étiquette des ingrédients, j’étais vraiment satisfaite de voir que la composition des plats était quasiment irréprochable !
J’ai également aimé le fait de pouvoir choisir moi-même mes repas, ce qui m’a permis de varier mes menus et d’éviter la monotonie habituelle des petits régimes.

la consultation téléphonique avec la diététicienne : j’ai vraiment adoré ce sentiment d’être bien encadrée par des pros de la nutrition et d’avoir un programme minceur qui répond à mes envies et besoins. En effet ma problématique de base n’était pas vraiment de perdre du poids à proprement parler, mais plutôt de « dégonfler » un peu avant de ressortir mon bikini ! Ainsi la diététicienne a passé en revue mon programme d’alimentation habituel, et on a par exemple pu voir ensemble que si ce dernier était déjà bien équilibré j’avais en revanche tendance à avoir la main un peu trop lourde sur le sel. Un de mes objectifs durant la cure de repas minceur Kitchendiet était donc ne pas du tout toucher à ma salière (ce qui n’a pas été une mince affaire haha !)

Les points à améliorer

le manque d’options et de choix selon le régime alimentaire : même si j’y ai trouvé mon compte, je pense que Kitchendiet pourrait s’améliorer un peu pour ce qui est choix de plats végétariens ! En effet le programme est vraiment top pour ceux qui mangent de tout, mais si l’on s’éloigne un peu de l’alimentation conventionnelle il est possible de trouver ce dernier un chouilla monotone. Un peu plus de créativité pour les repas végé serait à mon sens la bienvenue 🙂

Le résultat

✩ est-ce que j’ai eu faim ?
> Une des choses qui me faisait un peu peur et qui est la raison principale pour laquelle je ne fais pas de régime, c’est l’idée d’avoir faim durant le programme ! On peut en effet dire que j’ai un bon coup de fourchette, et je déteste par dessus tout la sensation de privation. Et au final mission réussie pour Kitchendiet : j’étais calée avec chacun des plats, il y a même une salade de pâtes que je n’ai pas réussi à finir !

✩ est-ce que j’ai perdu du poids ?
> Étant déjà bien mince de base, je ne m’attendais honnêtement pas à grand chose lorsque j’ai commencé ce programme Kitchendiet. J’ai été d’autant plus ravie du résultat : -600 g sur la balance après une semaine de test.

✩ est-ce que je conseille Kitchendiet ?
> Honnêtement j’ai été très agréablement surprise par ce programme, et je pense que c’est un bon moyen de perdre du poids durablement et sans frustration !
Je pense en plus qu’il permet de retrouver de bonnes habitudes alimentaires pour ceux et celles qui ont besoin de (ré)apprendre à manger équilibré.

Article réalisé en partenariat avec Kitchendiet
Et le BON PLAN pour les lectrices du blog : avec le code promo LOUISEKD vous pouvez bénéficier de -20% sur les programmes minceur Kitchendiet en formules 1, 2 et 3 mois !

Et vous, avez-vous déjà testé ce type de programme ?

 

Instagram

Copyright © 2018 · Theme by 17th Avenue