Des chaussures vegan & éthiques avec Anasü

Vous êtes plutôt chaussures plates ou talons ?

De mon côté j’adore les deux, mais étant très active je dois dire que je vis ma vie beaucoup plus facilement à plat
C’est particulièrement le cas en été, période à laquelle j’aime avoir un style un peu plus bohème et où je suis beaucoup mieux en petites sandales tressées qu’en escarpins.

Cette année j’ai ainsi eu un gros coup de cœur pour la marque Anasü, qui a su créér exactement le type de chaussures que j’affectionne : jolies, éthiques et vegan, et dont le style ethnique donne un vent de fraîcheur à ma garde-robe.
À l’origine de ce joli projet, Caroline, qui après après être tombée amoureuse de la Colombie lors d’un road trip en Amérique Latine courant 2017 a décidé de ramener dans ses valises le savoir-faire des artisans colombiens pour créer sa marque de chaussures et accessoires ethniques-chic.
C’est ainsi qu’Anasü a vu le jour en 2018, avec une envie simple : proposer une mode à la fois belle et engagée, tout en soutenant l’artisanat et les peuples colombiens.

Les sandales Anasü sont donc inspirées des chaussures traditionnelles colombiennes (sur lesquelles Caroline avait flashé lors de son voyage), et sont réalisées entièrement à la main par des artisans colombiens dont le savoir-faire se transmet de génération en génération.

Après avoir visité beaucoup de petits ateliers familiaux, c’est la famille de Walter que Caroline a finalement sélectionné pour donner vie à ses créations (cf. photo ci-dessous), avec une petite équipe passionnée par son métier et avec qui la créatrice a tissé de très bons liens (elle leur rend d’ailleurs visite trois fois par an !).

(image : anasu.fr)

En ce qui concerne les matériaux utilisés pour la création des chaussures, ils sont tous vegan et proviennent directement de Colombie.
Les tissus sont notamment choisis pour s’adapter aux tendances européennes, tout en gardant l’authenticité et la gamme de couleurs lumineuses si représentatives de la Colombie.
Question matières, le corps de la chaussure est réalisé dans un mélange de coton et polyester (assurant une meilleure durabilité et un confort optimal) tandis que la semelle intérieure est entièrement réalisée en fique, une fibre naturelle provenant de la feuille de cactus colombien et qui est 100% biodégradable (et hyper confortable pour ne rien gâcher !). Plus de détails sur l’utilisation de la fique ici !

Par ailleurs, les engagements de Anasü en matière d’éthique ne s’arrêtent pas à la production des chaussures ;
Lors de son long périple en sac à dos à travers la Colombie, la créatrice Caroline a notamment découvert la communauté amérindienne Wayuupopulation indigène vivant dans la région aride du nord-est du pays – ainsi que tous les dangers à laquelle ce peuple fait face : manque d’eau potable, dénutrition (notamment infantile), dégradation de leur environnement et disparition de leur savoir-faire.

Lors de son long périple en sac à dos à travers la Colombie, la créatrice Caroline a notamment découvert la communauté amérindienne Wayuupopulation indigène vivant dans la région aride du nord-est du pays – ainsi que tous les dangers à laquelle ce peuple fait face : manque d’eau potable, dénutrition (notamment infantile), dégradation de leur environnement et disparition de leur savoir-faire.
Touchée par cette communauté, Caroline a décidé dès les aider en associant Anasü à l’association Fucai. Ainsi, en achetant une paire de chaussures Anasü, vous permettez de financer une semaine de compléments alimentaires pour un enfant Wayuu (plus de détails ici) !

Pour ma part j’ai été vraiment très séduite par tous les engagements d’Anasü, et je n’avais qu’une hâte cet été : porter ses créations. 

J’ai eu l’occasion de découvrir deux modèles de sandales Anasü : les sandales ouvertes aux détails bleus « Lala », et les chaussures à pompons semi-fermées « Pipa », toutes deux inspirées des couleurs du joli village colombien de Santander.
Les deux paires peuvent être portées de manière très cool avec une tenue casual (cf. mon premier shooting à la plage) ou plus chic en les associant à un look minimaliste (cf. mon second look avec les chaussures à pompons Pipa).
Elles sont notamment parfaites pour la saison actuelle, car je trouve qu’elles permettent de garder un petit pied (oui je fais des jeux de mots héhé) en vacances tout en collant parfaitement à l’atmosphère « été indien » du mois de Septembre.
Par ailleurs le modèle semi-fermé à pompons Pipa sera à mon sens également parfait pour l’automne, je m’imagine déjà très bien les porter dans un style cocooning avec un pantalon fluide et un petit pull aux couleurs chaudes.

Pour finir, ces sandales Anasü sont vraiment très confortables (merci la feuille de fique !), en revanche elles taillent un peu petit ainsi je vous conseille de prendre une taille au-dessus lors de votre commande !

De votre côté, vous préférez quel modèle entre les deux que je vous présente ci-dessous ?

Les produits :
– sandales Lala
– chaussures Pipa

(collaboration rémunérée avec Anasü ♡)

Et vous, connaissiez-vous la marque Anasü ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: genesis_footer_creds_text est obsolète depuis la version 3.1.0 ! Utilisez genesis_pre_get_option_footer_text à la place. This filter is no longer supported. You can now modify your footer text using the Theme Settings. in /home/aliasloudv/www/wp-includes/functions.php on line 4711

Copyright © 2019 · Theme by 17th Avenue

Copyright © 2019 · Amelia on Genesis Framework · WordPress · Log in