Une mode stylée, upcyclée & fabriquée en France avec Les Récupérables

Je me souviens encore de la première fois que j’ai entendu parler de la marque Les Récupérables, il y a un peu plus de trois ans.
Cela faisait quelques semaines seulement que j’avais entamé ma transition vers la mode éco-responsable, et à cette époque la notion de vêtements « upcyclés » m’était encore quelque peu obscure.
En commençant à m’intéresser aux divers engagements de du label Les Récupérables, je fus bluffée par la qualité et la beauté de leurs pièces ; je découvrais également au passage cette notion « d’upcycling », qui consiste à fabriquer des vêtements à partir de chutes de tissus inutilisés ou de vêtements usagés.
Alors oui, vous allez dire que je vous parle beaucoup d’upcycling en ce moment, mais en même temps le recyclage des vêtements est à mon sens la solution numéro 1 pour essayer de pallier au gâchis vestimentaire qui ne fait que s’accentuer.
Produire toujours plus, à des prix toujours plus compétitifs, voilà les principaux crédos de la fast-fashion à l’origine de cette surproduction de fringues et responsable chaque année de 4 millions de tonnes de vêtements jetés (et cela juste pour l’Europe !).

Ce constat alarmant fut également celui qui interpela Anaïs Dautais Warmel, créatrice et directrice artistique de la jolie marque Les Récupérables.
Avec une maman écolo et une grand-mère couturière et modéliste, Anaïs a depuis toujours baigné dans l’univers de la Récup’ et de la création. Elle a d’ailleurs très tôt pu mettre sa créativité à profit, sa grand-mère lui apprenant à coudre ses propres robes dès sa plus tendre enfance !
Après des études de commerce international et plusieurs années passées au Brésil, Anaïs a par la suite bossé dans des friperies du Marais à Paris, avant d’avoir le déclic final alors qu’elle travaillait dans une boutique solidaire de La Petite Rockette (ancien squat d’artistes devenu ressourcerie).
Voir ces tonnes de tissus jetés et inutilisés a en effet vraiment stimulé son esprit déjà bien créatif, et l’idée de concevoir une marque de vêtements alliant style et tissus « récupérés » a alors germé dans son esprit.

Utilisant des stocks de tissus d’ameublement ou de textiles délaissés par des maisons de Couture, Les Récupérables propose aujourd’hui des pièces à la fois hyper mode et totalement intemporelles, tout en restant très facile à porter au quotidien.
Les matières fétiches d’Anaïs : les tissus servant normalement pour les rideaux ou les nappes, qu’elle réinvente pour donner vie à ses beaux vêtements.
Par ailleurs, les engagements de la marque ne se limitent pas à leur simple impact écologique ; l’éthique est également au coeur de toutes les préoccupations et fait partie de l’ADN des Récupérables.
En effet, pour fabriquer ses vêtements Anaïs a fait le choix de ne travailler qu’avec des ateliers d’insertion 100% français, l’un à Marseille et l’autre à Calais.
Le tout en proposant des vêtements à des prix tout de même très raisonnables pour du made in France !

Pour ma part, je suis toujours hyper enthousiaste à chaque nouvelle collection des Récupérables de voir ce qu’Anaïs nous a imaginé, et chaque saison est invariablement synonyme de nouveaux coups de coeur (j’ai notamment a-do-ré la collection de cet hiver, tout en carreaux et matières doudou !) !
Dans cet article je porte trois pièces de sa collection Printemps-Eté, intitulée KOOL : un « Kipants » (pantalon coupe carotte hyper chic) beige, un « Krop Top » en soie brodée couleur perle et turquoise (aux reflets superbes) et une robe « Kandide » en tissu gaufré blanc (dont la coupe est inspirée des robes Dior des années 50).
Et le point commun de ces trois vêtements – en dehors de la beauté et de la qualité des tissus utilisés, c’est leur coupe absolument parfaite ! Le pantalon carotte « Kipants » tombe juste comme il faut (en mettant en valeur la taille et sans élargir les hanches), la robe Kandide est une taille unique qui s’adapte à toutes les morpho grâce à sa ceinture ajustable et le Krop Top est court mais pas trop (il dévoile juste ce qu’il faut et est idéal avec les bas coupe taille haute).

J’espère que les deux tenues vous plairont ♡

∴∴∴

♡ SHOP THE LOOK ♡

Look 1
Robe « Kandide » : en tissu upcyclé, fabriquée en France, Les Récupérables
Chaussures : vegan et éthiques, Beyond Skin
Sac : fabriqué à Bali (trouvé sur Etsy)

Look 2
Top « Krop Top » : soie brodée upcyclée, fabriqué en France, Les Récupérables
Pantalon « Kipants » : tissu upcyclé, fabrication française, Les Récupérables
Baskets : vegan et éthiques, Yatay
Sac : fabriqué à Bali (trouvé sur Etsy)





Et vous, connaissiez-vous la marque Les Récupérables ?
Quelle tenue préférez-vous entre les deux ci-dessus ?

Comments

  1. Oh la la que de magnifiques pièces Louise!!! big coup de cœur sur la robe qui est juste parfaite et peut faire partie d’un dressing minimaliste! Merci pour tes trouvailles tu es tellement inspirante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

Copyright © 2019 · Theme by 17th Avenue