Hello les girls !

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui concerne une grande majorité d’entre nous : les règles.
C’est drôle car, il y a encore quelques mois je n’aurais jamais osé vous parler de ce type de sujet ici sur le blog ou sur les réseaux sociaux.
Je trouvais cette thématique trop intime, et pour tout vous dire ça me gênait un peu d’aborder la question des protections périodiques avec vous.
Toutefois j’ai décidé de mettre mes inhibitions de côté et de sauter le pas en juin dernier, lorsque la créatrice de la marque Moodz m’a pour la première fois contactée et proposé de tester ses créations, à savoir des culottes de règles.

Il faut dire que je n’étais pas forcément hyper convaincue d’emblée ; ne connaissant pas du tout le concept j’avais en effet très peur des potentielles fuites, de l’inconfort… bref, j’avais en tête toutes les questions et appréhensions que l’on pourrait avoir en découvrant un nouveau type de protections hygiéniques.
Et puis j’ai testé ces fameuses culottes Moodz, et là ce fut LA grande révélation : hyper confortables, protection au top et en plus vraiment très jolies et féminines !
Pour vous dire, la première fois que je les ai essayées ces culottes m’ont quasiment fait oublier que j’avais mes règles.
Et six mois après mon premier test, je ne jure plus que par mes culottes Moodz !

Vous aviez été très, très nombreuses à craquer pour ces culottes de règles lorsque je vous en avais parlé de façon assez succinte sur Instagram cet été, du coup je me suis dit que le sujet valait bien un article complet ici sur le blog.
D’autant plus que j’ai eu l’occasion de tester la nouveauté de la marque, la culotte haute, ainsi que le modèle tanga qui me faisait de l’oeil depuis un moment (j’avais testé le shorty et la culotte classique en juin, et les deux modèles m’avaient beaucoup plu).
J’en ai donc profité pour vous refaire une série de photos avec ces deux pièces et de vous faire partager mon interview de la créatrice de Moodz, Caroline, qui est je pense la mieux placée pour nous parler du principe de ses culottes de règles !

Découvrez sans plus attendre ses réponses à mes questions ci-dessous ♡

Et avant d’aller plus loin, sachez que vous bénéficiez de -10% sur l’achat de vos culottes Moodz avec le code LOUISE10 !
Découvrez dès maintenant les différents modèles sur l’e-shop de Moodz

(je porte la culotte haute Moodz)

***

1. Parle-nous un peu de toi ! Quel a été ton parcours (formations, expériences pro) avant de créer Moodz ?

Caroline : Aujourd’hui nous dirigeons l’aventure Moodz à deux.
J’ai créé la marque il y a un peu plus d’un an et Claire, mon associée, m’a rejoint en avril dernier pour former la dream team de la culotte ;).
Pour ma part, j’ai toujours été très curieuse, avec l’envie de découvrir différentes univers, donc j’ai un parcours assez varié. J’ai fait une classe préparatoire en lettres et sciences sociales à Lille, puis j’ai obtenu en master en droit international à la Sorbonne et j’ai intégré l’EMLYON business school qui m’a permis d’étudier et de travailler à l’étranger.
J’ai commencé ma carrière en Espagne puis en Chine en marketing avant de rentrer en France et d’intégrer l’agence de publicité Fred & Farid en tant que planneuse stratégique.
À cette époque, mon travail était de définir les différentes stratégies et positionnement de marques. J’ai travaillé 2 ans et demi chez Fred & Farid sur des marques françaises et internationales, puis j’ai rejoint BBDO.
Toutes ces années en marketing pour me rendre compte qu’au final ce qui me plaisait c’était de créer des boîtes haha ! Et surtout des marques qui avaient un impact sur la vie des gens, et des femmes en particulier ;).
Claire a eu un parcours divers également. Elle est franco-américaine. Elle a fait une école d’ingénieur à Centrale Lille, puis elle a évolué 7 ans chez Goldman Sachs à Londres et à New York. Elle a quitté le monde de la finance par volonté de s’impliquer dans des projets qui avaient du sens et par passion pour les start-ups. Elle est rentrée à Paris en 2015 et a suivi la formation du Wagon pour apprendre à coder. Notre rencontre a été un vrai coup de cœur humain et professionnel.
On partage vraiment les mêmes valeurs, la même vision de Moodz et on a la même ambition d’avoir un impact sur la vie des femmes !

2. Comment l’idée de créer une culotte de règles t’est-elle venue ?

Caroline : L’idée m’est venue suite au scandale sur les protections hygiéniques. Comme beaucoup de femmes, je me suis demandé “Comment on a pu laisser faire ça ?
J’ai interrogé des milliers de femmes sur leur rapport à leurs règles.
De mon côté, j’ai commencé à chercher des nouvelles protections hygiéniques. Du bio, du lavable…  À cette époque, il n’y avait peu de culottes de règles en France.
Quand j’ai finalement testé, ça a été une grande révélation. C’est hyper écologique, sain et confortable. Je me suis dit qu’il fallait en faire profiter le plus de femmes possible.
Puis, le côté style & mode est venu après. Je trouvais que l’approche des marques existantes était encore trop hygiéniste, trop brute.
Tout le monde disait aux femmes « brisez le tabou des règles. Il faut en parler ». Moi plutôt que de leur dire d’en parler, j’avais envie de leur donner envie d’en parler avec des beaux produits qu’elles seraient contentes de mettre le matin, dont elles auraient envie de parler à leurs amies et avec une marque qui leur ressemble, qui les mette en valeur.
C’est de toutes ces envies qu’est née Moodz.

3. En quoi la culotte de règles Moodz est éco-responsable (composition, fabrication, + impact écologique moindre) ?

Caroline : 40 milliards de serviettes hygiéniques sont jetées chaque année. Ces produits mettent 500 ans à se dégrader, autant de temps qu’une bouteille. L’impact écologique de l’industrie des protections hygiéniques est colossal.
Malheureusement, avec le tabou des règles, personne n’en parle.
Dés le départ, nous avions envie d’avoir l’impact écologique le plus positif possible. Nous avons aussi mis au point un modèle de production éco-responsable et européen. Nos culottes sont designées à Paris.
Nous avons privilégié une entreprise familiale au Portugal plutôt que de faire du #madeinfrance washing, qui bien trop souvent promet une production française pas si française que ça ! Comme nous ne souhaitions pas faire appel à des fabricants ou tissus asiatiques, le Portugal était pour nous l’option la plus écologique.
Nos matières sont elles aussi européennes. Notre membrane imperméable est originaire des Vosges. Nos élastiques sont espagnols. Notre coton portugais… Notre usine est engagée pour le bien-être de ses salariées.
Ils ont par exemple mis en place une crèche pour faciliter l’accès au travail des femmes. Ils sont vraiment super et très humains !

4. En quoi la culotte Moodz est-elle meilleure que les protections hygiéniques classiques ?

Caroline : C’est simple. Nos Moodz sont mieux que les protections hygiéniques classiques sur tous les points.
Sur l’écologie, je viens d’en parler plus haut ;).
Et surtout, elles durent en moyenne plus de trois ans, ce qui limite également leur impact écologique.
Sur la santé, Nous avons mis en place un processus de sélection poussé afin de n’utiliser que des matières certifiées Oeko-Tex. Ce label nous certifie la non-toxicité des tissus et colorants pour la santé des femmes, et surtout l’absence de substances nocives à chaque étape de la fabrication du tissu. Depuis 1992, ce système est devenu un critère international de sécurité de la filière textile. Aussi, contrairement à certaines marques, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de nano-particules d’argent dans nos culottes.
La santé des femmes est notre top priorité, et contrairement aux grandes marques de protections hygiéniques actuelles nous sommes très transparents sur la composition de nos produits.
Enfin, nos Moodz sont beaucoup (beaucoup) plus confortables que les protections classiques. Il n’y a pas d’odeur. Nos Moodz sont beaucoup moins humides que des serviettes hygiéniques.
Nous sommes juste une culotte ! Donc par rapport aux serviettes jetables ou même lavables, il n’y a pas d’effet couche, pas d’irritations et la partie technique ne bouge pas comme peuvent bouger certaines serviettes (et là je pense que toutes celles qui me lisent voient de quoi je parle 😉).
On a créé nos Moodz avec notre communauté. Elles ont été testées par beaucoup (beaucoup) de femmes et on les a adaptées aux plus près de la morphologie de chacune. C’est pour cela qu’elles sont si confortables. On a énormément de témoignages de femmes qui nous disent qu’elles portent nos Moodz même quand elles n’ont pas leurs règles.
Et là on se dit qu’on change vraiment le game 😀 !

5. Comment fonctionnent les culottes de règles Moodz ?

Caroline : La partie technique de chaque culotte est composée de trois tissus innovants.
1-Un tissu d’accueil 100% coton ultra-fin qui draine directement le sang vers la partie absorbante.
2-Un absorbant en bambou bouclé qui recueille le sang et grâce aux propriétés naturelles de la plante, garantit une expérience sans odeur, ni humidité.
3-Une membrane imperméable qui empêche tout risque de fuite. Nous avons rigoureusement sélectionné les meilleurs tissus techniques. Notre membrane imperméable, par exemple, est fabriqué chez le leader européen des textiles imperméables et respirants.
Ces tissus techniques ultra-performants garantissent jusqu’à 12 heures de protection, en fonction du modèle et du flux, sans odeur, fuite ni humidité. En fonction du flux, elles peuvent être utilisées en protection principale ou complémentaire et sont adaptées aux règles, aux fuites urinaires et au post-partum.
Nos utilisatrices nous le disent tous les jours. Ça change la vie.

6. Peut-on choisir les culottes selon notre flux menstruel ?

Caroline : Oui. Nous avons pensé nos Moodz pour tous les flux, des plus légers aux plus abondants.
Nos shorty absorbent entre 3 et 4 tampons.
Nos culottes environ 2 tampons et nos tangas 1 seul.
Comme cela, vous pouvez les utiliser sur toute votre période de règles.

(je porte le tanga Moodz)

7. Combien de temps la culotte Moodz nous protège-t-elle ?

Caroline : Les culottes et tangas durent en moyenne 12 heures, sans odeur, ni humidité. Pour les shorty, la durée est plus variable. Tout dépend de ce qu’on appelle flux abondant, parce-que d’une femme à l’autre c’est parfois difficile de savoir. 
Si les flux sont vraiment très très très abondants, comme ceux des femmes qui souffrent d’endométriose par exemple, nos Moodz même les plus abondantes, tiennent plus 6 heures que 12.
Je préfère être transparente plutôt que de dire que nos culottes tiennent 12 heures tout le temps et laisser des utilisatrices dans l’embarras une fois qu’elles l’essaient.
Après pour des flux abondants « classiques », même si je n’aime pas ce terme, nos Moodz fonctionnent très bien et peuvent durer toute une journée.
Encore une fois, tout dépend vraiment des femmes. Nous avons fait des tests avec des femmes qui ont de l’endométriose, des stérilets en cuivre et des femmes ayant « juste » un flux abondant. Certaines utilisent nos Moodz en protection complémentaire ou la nuit, et elles trouvent cela super.
D’autres l’utilisent en protection principale et adorent aussi. Elles peuvent être utilisées en protection principale ou complémentaire.
Notre technologie permet d’éviter les fuites, mais nous conseillons de changer de culottes en cas de fort sentiment d’humidité.
C’est le signal ;).

8. Comment entretenir sa culotte Moodz ?

Caroline : Les Moodz fonctionnent vraiment comme de la lingerie classique.
Elles peuvent supporter autant de lavages qu’une culotte normale.
Pour bien les entretenir, il faut les rincer à l’eau froide après utilisation jusqu’à ce que l’eau soit claire.
Pour les Moodz flux moyen et léger, un simple rinçage suffit. Pour les modèles abondants, une fois le rinçage fini, nous conseillons de les laisser tremper 1 heure ou 2 puis de les laver.
Une fois rincées, il suffit de les passer à la machine à 30°, sans adoucissant. Cela abime les tissus techniques.
Il est aussi possible de les laver à la main sans machine.
Le séchage doit être naturel. Pas de radiateur. Pas de sèche-linge. Cela abimerait les tissus techniques également.
Pour les lessives, on peut utiliser des lessives classiques, après il est toujours mieux d’utiliser des lessives « moins invasives », plus naturelles ou bio par exemple.
Nos Moodz peuvent durer bien plus que 3 ans, mais il faut en prendre soin ;).

***

BON PLAN : vous avez envie de découvrir (ou redécouvrir !) les culottes de règles Moodz ?
Profitez de -10% sur l’e-shop de Moodz avec le code LOUISE10 (offre valable jusqu’au 31 décembre 2019) !

(partenariat rémunéré avec Moodz ♡)

Et vous, connaissiez-vous ce type de protection hygiénique ?
Avez-vous déjà testé les culottes de règles ?
N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire !