*

Depuis que j’ai commencé ma transition vers une mode plus durable et à vous donner mes conseils à ce sujet il y a 5 ans (pfiiiou comme le temps passe vite !), je ne compte plus le nombre de messages que vous m’envoyez dans le style : « j’aimerais vraiment me mettre à m’habiller de manière plus durable, mais par où commencer ? » ou encore « j’ai toujours été une acheteuse compulsive et mon dressing est rempli de vêtements de fast-fashion, est-ce que je dois m’en débarasser ?« 

En effet, entre les matières écologiques/pas écologiques et l’éthique de fabrication plus ou moins claire d’une marque, on peut aisément s’y perdre !
Pour vous aider à y voir un peu plus clair, j’ai donc profité d’être en confinement pour essayer de réunir tous les conseils que je vous ai donnés (et que j’applique moi-même) au court de ces dernières années, afin de vous guider dans votre chemin vers une garde-robe plus durable et une façon de consommer plus « saine ».
Note : je pense que cet article pourra vous être utile même si vous avez déjà entrepris des changements dans votre façon d’acheter vos vêtements, car je vais y donner des astuces qui peuvent toujours servir (notamment pour les petits budgets ou pour « détoxifier » sa garde-robe) 🙂

Conseil numéro 1 : faites un état des lieux/le tri dans votre dressing

Afin de pouvoir acheter de manière plus durable, il est avant tout essentiel de savoir quels types de pièces vous portez le plus souvent et lesquels vous vont le mieux.
Savoir cela vous évitera en effet d’acheter un vêtement que vous trouvez très joli en magasin/sur une copine/sur une influenceuse, mais qui terminera au fond de votre placard sans que vous l’ayiez porté une seule fois (et qui aura encore son étiquette au bout de 3 mois… ça vous parle ce genre de situation haha ?).
Pour cela, prenez le temps de faire un petit (ou gros) tri de votre garde-robe : essayez de passer en revue TOUS vos vêtements et identifiez les pièces que vous aimez et mettez le plus. A contrario visualisez également les pièces que vous ne mettez pas et/ou qui ne vous vont pas (que vous les appréciiez ou non).
Vous verrez ainsi si vous êtes plutôt par exemple une adepte du combo marinière/jean ou plutôt du style à porter des robes romantiques, et vous pourrez ainsi faire des achats qui vous ressemblent !
De mon côté je fais régulièrement ce genre de tri, c’est ce qui m’a notamment permis de voir que j’avais un gros faible pour les vêtements au style vintage/bohème et les tons chauds ^^

Pour les pièces que vous déciderez de ne pas garder, deux options s’offrent à vous : les revendre (ex. sur Vinted) ou les donner (évitez de les jeter, il y a toujours quelqu’un que ça peut intéresser !).
Attention, ne vous débarrassez pas forcément des pièces que vous possédez et mettez au quotidien sous prétexte qu’elles ne sont pas éthiques ou écologiques ; en effet comme je le répète très souvent, la manière la plus durable de consommer reste quand même de porter au maximum les vêtements que l’on a déjà 🙂

Conseil numéro 2 : faites-vous une wishlist et essayez de vous y tenir !

En vous basant (ou non) sur le type de pièces que vous aimez le plus et mettez le plus souvent, dressez une liste des types vêtements que vous aimeriez acheter ou qui manquent à votre garde-robe et essayez de vous y tenir.
Le but : vous permettre d’éviter un achat compulsif et de consommer de manière plus raisonnée, tout en vous concentrant sur les vêtements que vous possédez déjà !
Du coup, essayez si possible de choisir des pièces qui vont avec plusieurs vêtements déjà présents dans votre garde-robe 😉
Si cela vous intéresse, j’ai écrit un article à ce sujet en 2017 lors d’une de mes « détox » de dressing : cliquez ici !

Conseil numéro 3 : la règle des 5 tenues

J’en arrive à l’un de mes conseils les plus importants, avec deux règles que je m’impose depuis que j’ai décidé de changer ma manière de consommer il y a 5-6 ans et qui m’ont permis d’éviter beaucoup d’achats inutiles : la règle des 5 tenues et celle des « 30 wears« .
Avant d’acheter quelque-chose, demandez-vous si vous allez réussir à faire cinq tenues différentes avec ou si vous allez la porter au moins trente fois ! Cela pourra également vous permettre de mieux identifier quel type de vêtement vous correspond le mieux (cf. conseils 1 et 2).
Voici un petit exemple en image de cinq tenues avec mon pantalon en coton bio de la marque Thinking Mu :

Conseil numéro 4 : privilégiez les matières naturelles et écologiques

L’une des habitudes les plus importantes à avoir pour un dressing plus « clean », c’est de bien choisir vos matières.
Ainsi lors de votre prochain achat – même si ce n’est pas un vêtement « éco-responsable » à proprement parler – prenez le temps de regarder la composition des vêtements sur son étiquette et favorisez les matières naturelles.
Je vous ai fait un petit classement/récap’ des matières les plus courantes, des meilleures aux moins « bonnes » :
Top : le lin, le lyocell/tencel, coton bio certifié GOTS, la viscose certifiée lenzig/ecovero, les matières naturelles recyclées ou upcyclées, le chanvre, la soie et la laine bio (mulesing free pour la laine).
Moyen + : cupro, coton équitable ou certifié BCI (c’est moins bien que le bio mais toujours mieux que le coton conventionnel), polyester recyclé (à condition d’utiliser un « GuppyFriend » au moment de vos machines, sac de lavage qui permet d’éviter que des particules plastiques passent dans l’eau de lavage), soie et laine classiques
Moyen – : coton classique, viscose classique
À éviter : polyester non recyclé, acrylique et autres matières issues de la pétrochimie.

Conseil numéro 5 : où acheter vos nouveaux vêtements

On arrive à la section qui sera je pense la plus longue de cet article, mais également l’une des plus importantes : où acheter vos vêtements éco-responsables, quelles marques privilégier et comment s’y retrouver dans toutes ces offres.
Pour commencer, une problématique qui revient le plus souvent dans les divers messages que vous m’envoyez est celle du budget.

*Si vous êtes dans ce cas de figure (manque de budget) ou si vous voulez tout simplement économiser votre argent, j’ai plusieurs choix à vous proposer :
choix numéro 1 : apprendre (et ce n’est pas forcément évident au début) à acheter moins, mais mieux. C’est à dire qu’au lieu d’acheter 3 t-shirts à 15€, essayez d’acheter un seul t-shirt éco-responsable à 40€ (ou un t-shirt à 15€ au lieu de trois à 5€, selon vos moyens). Vous serez d’une part plus content(e) de le porter (personnellement je trouve ça beaucoup plus agréable quand je m’habille le matin d’enfiler des habits qui ont de la « valeur », même si je n’en possède pas beaucoup), vous en prendrez peut-être plus soin et pour finir il vous durera plus longtemps.
choix numéro 2 : achetez des vêtements de seconde-main ou vintage. C’est en général la solution numéro 1 que je vous conseille lorsque vous me demandez comment allier mode durable et petit budget, car ne pas acheter de neuf est l’une des manières de consommer les plus durables (tant que ce ne sont pas des achats répétés et compulsifs, bien sûr).
Voici mes sites favoris pour trouver du seconde main et du vintage : Ethic2Hand, Imparfaite, Vinted, Etsy, Asos MarketPlace, Patatam
choix numéro 3 : achetez des vêtements éco-responsables remisés.
Lorsque j’ai commencé à vouloir m’habiller de manière plus éthique et écologique il y a 5 ans, j’étais encore étudiante et fauchée comme les blés !
Et autant vous dire que pour l’accro du shopping (en désintox ^^) que j’étais à l’époque, acheter plein pot des vêtements éco-responsables n’était tout simplement pas possible (d’autant plus qu’en 2015 il y a avait beaucoup, beaucoup moins de marques de mode durable que maintenant).
Mes premiers achats étaient donc des vêtements d’anciennes collections, que je trouvais dans la section « outlet » de sites de mode éthique comme Ekyog ou People Tree.
Cela peut donc être une bonne solution pour acquérir vos premières pièces éco-responsables (ou faire des affaires si vous êtes déjà dans une démarche de mode durable) !
choix numéro 4 : louez vos vêtements.
Pour être honnête, je n’ai jusqu’ici jamais testé ce type de service, mais c’est un très bon moyen de vous habiller si vous manquez de budget ou si vous voulez vous habiller de manière plus écologique.
Les différents sites de location de vêtements que je connais : le closet, lou-mee

*Si vous avez un peu plus de budget, voici une liste de mes plateformes et marques favorites :
– plateformes de mode éthique : thegreenlabels, les3lvegan, dreamact, dressingresponsable, WeDressFair, La crème des créateurs, Lamazuna Mode, Coco Friendly, Jours À Venir, Byoo Store
– marques de mode éco-responsables et stylées : Coeur Grenadine, Svetlana K, Aatise, Armed Angels, Thinking Mu, Reformation, Ro the label, Jan’n June, Rita Row, Christy Dawn

Rendez-vous également sur mon compte Instagram ou je vous présente régulièrement de nombreuses marques de mode éco-responsables, tous budgets confondus !

Enfin, mon principal conseil si vous voulez en savoir plus sur les engagements d’une marque avant d’acheter : essayez de trouver leur site internet (très facile en tapant le nom de la marque sur Google), puis regardez si ce dernier comporte une section « à propos » ou « nos engagements » dans laquelle la marque donne des indications sur ses engagements éco-responsables.
Si ce n’est pas le cas, c’est plutôt mauvais signe !

Pour résumer :

1. faites le tri dans votre dressing et identifiez le style de pièces que vous aimez/mettez facilement et celles que vous ne portez pas.
2. faites une wishlist des vêtements que vous souhaiteriez acquérir pour compléter votre garde-robe et essayez de vous y tenir !
3. avant d’acheter, essayez de composer 5 looks avec le vêtement en question ou voyez si vous aller le porter au moins 30 fois.
4. lisez les étiquettes de vos vêtements et privilégiez les matières naturelles et écologiques !
5. privilégiez les vêtements de seconde-main (ou vintage), les marques de mode éco-responsables ou la location pour vous habiller !