*

En quête de sous-vêtements à la fois confortables, éthiques, écologiques et désirables ?
Ne cherchez plus, j’ai trouvé pour vous LA marque qui coche tous les critères : Scandale éco-lingerie.
Et si ce nom vous dit quelque chose, c’est normal : depuis sa création en 1932 (à Lyon !) par Robert Perrier, la griffe n’a cessé de se réinventer et de répondre aux besoins des différentes générations de femmes au fil des décennies.
Complice de celles qui voulaient s’affranchir du corset et des conventions dans les années 30, imaginant des créations légères et pratiques en collaboration avec Christian Dior dans les 50’s puis avant-gardiste dans les sixties en proposant le premier sous-vêtement en lycra, Scandale a toujours mis la femme au centre de ses préoccupations.

Bousculant une nouvelle fois les codes de la lingerie classique, la marque Scandale revient en 2022 (pour son 90ème anniversaire !) plus engagée que jamais, avec la durabilité comme maître mot de l’ensemble de sa collection.
De mon côté, j’ai eu l’occasion de (re)découvrir la marque et ses nombreux engagements en détails, ainsi que deux ensembles de leur nouvelle collection qui viennent illustrer cet article ❤️

*

Des matières recyclées, une production éthique & traçable

Saviez-vous que la fabrication de la matière vierge d’un soutien-gorge classique est responsable à elle seule de l’émission d’1,9kg CO2eq ?
Ayant toujours eu à cœur d’allier confort et innovation dans le choix de ses tissus, Scandale a cette fois-ci décidé de frapper fort en ajoutant la décarbonation et la durabilité au centre de son cahier des charges pour l’ensemble de sa nouvelle collection.

Résultat : plus de 80% de matières recyclées (notamment à partir du nylon de filets de pêche récupérés ou du PET de bouteilles en plastique), des textiles 100% éco-responsables et un vrai tour de force dans le domaine de la mode : aucune chute de tissu n’est perdue lors de la production👏
Les pièces de la collection Scandale s’articulent ainsi autour de 8 types de tissus aussi beaux que qualitatifs : une éco-broderie (82% recyclée) tout en délicatesse, une éco-guipure (87% recyclée) sensuelle, deux éco-dentelles (78% recyclées) intemporelles, un tissu en microfibre (78% recyclé) hyper confortable, deux tissus « mesh » ( 74% et 83% recyclés) solides et légers et enfin du coton biologique qui constitue les doublures de tous les dessous.

Scandale éco-lingerie a également choisi de proposer une teinte exclusive et ultra-écologique pour ses modèles de sous-vêtements : le blanc non-teint (teinte « undyed »), un choix permettant à lui seul de réduire de 55% les émissions de CO2 et d’économiser 18% d’eau par rapport à la lingerie conventionnelle !

D’un point de vue éthique de fabrication, tous les produits sont fabriqués (de la matière première au produit fini) en circuit court en Asie pour une logistique à faible impact : les fournisseurs de tissu ont ainsi été limités à deux (et choisis en fonction de leurs engagements éthiques et environnementaux), même chose pour les deux fabricants situés à Guangdong (Chine) .
La traçabilité et la transparence sont des valeurs primordiales pour Scandale éco-lingerie, qui a même ajouté un QR Code à ses sous-vêtements afin que chacune d’entre nous puisse connaître tous les détails de la production de ses jolis dessous.
Par ailleurs, le transport des composants et des articles se fait principalement par flotte maritime à faibles émissions afin de réduire le bilan carbone au maximum !

Enfin, questions certifications et labellisations (pour moi l’un des meilleurs repères pour connaître les vrais engagements d’une marque), Scandale éco-lingerie est en cours d’obtention du label B Corp et est certifiée vegan par la PETA.
Ses matières recyclées sont par ailleurs certifiées GRS (Global Recycled Standard) et 50% des dessous de la marque possèdent le label Standard 100 by OEKO-TEX®, qui garantit l’absence de substances nocives pour nos peaux délicates.

*

La collection et mon avis sur Scandale éco-lingerie

Fidèle à son ADN profondément français, la collection permanente de Scandale éco-lingerie se décline en trois lignes inspirées des quartiers de Paris : Palais Royal (et notamment les colonnes de Buren) pour ses modèles les plus graphiques et aux contrastes marqués, Montmartre pour ses modèles plus audacieux et enfin Saint-Germain pour ses dessous plus classiques, avec toujours ce petit « je ne sais quoi » à la française.

De mon côté, j’ai eu la chance de recevoir deux ensembles de la jolie griffe afin de pouvoir vous faire un retour éclairé sur leurs modèles : un ensemble blanc « undyed » (j’avais vraiment hâte de découvrir le rendu de cette fameuse couleur « non-teinte » !) en dentelle florale recyclée et un ensemble noir hyper féminin en broderie recyclée ❤️

Je dois dire que dès réception de mes dessous j’ai été vraiment bluffée de la grande qualité des matériaux et de la confection : les finitions sont vraiment belles et les tissus très chic et confortables.
Chaque détail est travaillé et refléchi, jusqu’aux éléments métalliques qui sont laqués en rouge « Scandale » !
Franchement, d’un point de vue qualité/prix et avec ces engagements de durabilité, je crois ne pas avoir trouvé mieux jusqu’ici.
Le maintien des soutiens-gorge est par ailleurs impeccable ; je fais un bon 90C et rien ne m’énerve plus que des sous-vêtements qui ne « tiennent » pas bien la poitrine ou se déplacent au cours de la journée.
Les deux modèles Scandale éco-lingerie que j’ai choisis (balconnets « 1/4 de lune » pour le noir et « 1/2 lune » pour le blanc) sont vraiment top à ce point de vue, je pourrais presque passer ma journée en oubliant que je porte un soutien-gorge !👌

En dehors de la qualité (testée et approuvée !) des sous-vêtements Scandale, j’apprécie beaucoup les efforts d’inclusivité que fait la marque.
Les photos ne sont pas retouchées et laissent apparaitre toute la « normalité » des modèles (cellulite, vergetures, poils, etc), et on retrouve par ailleurs toute une déclinaison de sous-vêtements en teintes « nudes » pour s’adapter à un maximum de couleurs de peau.
Et question tailles, on peut trouver chez Scandale des modèles allant du XS au XXL pour les bas et bodies et du 85A au 100 E pour les soutiens-gorge (quelques modèles en 105 E) !

Enfin, j’apprécie également que la marque ait décidé de s’inscrire dans une optique « slow fashion« , en choisissant de créer une seule grande collection permanente dont les modèles ne seront pas constamment renouvelés ;
La lingerie a ainsi été imaginée pour répondre aux besoins d’un maximum de femmes, et fabriquée de la manière la plus qualitative possible pour pouvoir nous durer des années ❤️

*

Les produits :
soutien-gorge balconnet 1/2 lune en dentelle florale recyclée, teinte undyed, 52 euros
culotte string en dentelle florale recyclée, teinte undyed, 19 euros
soutien-gorge balconnet 1/4 de lune en broderie recyclée, teinte black, 52 euros
culotte shorty en broderie recyclée, teinte black, 19,90 euros
Le tout, Scandale éco-lingerie

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de la marque Scandale ?
Que pensez-vous de leurs engagements éthiques et écologiques ?

(collaboration rémunérée avec Scandale éco-lingerie ❤️)